Pour une alliance entre photographie et sciences sociales


           

La photographie et les sciences sociales ont une histoire commune dont les liens sont à retisser. Pour une alliance entre photographie et sciences sociales est un ouvrage collectif présentant des expériences contemporaines issues d’un rapprochement fructueux entre ces deux disciplines.


Projet réalisé à l’occasion de la formation « Réaliser un projet photographique avec l'apport des sciences sociales » accompagnée par Jean-Robert DANTOU, Thibaut MENOUX, Mathias NOUEL et Florence WEBER, dans le cadre du programme éducationnel de l'AgenceVU’.

Pendant un an, huit photographes (Julie Balagué, Cédric Calandraud, Martin Flori, William Gaye, Elsa Laurent, Rose Lecat, Anne Leroy et Ivan Mathie) ont développé des travaux photographiques avec des méthodologies issues des sciences sociales au sein d’un atelier conçu par le photographe Jean-Robert Dantou avec Mathias Nouel de l’Agence VU’ et les sociologues Florence Weber et Thibaut Menoux.


Cet ouvrage restitue le résultat de ces recherches à travers les portfolios de chaque participant·e, augmentés d’une série de documents offrant des apports théoriques et des outils pratiques à l’usage d’une réflexivité dans l’enquête photographique. Des entretiens avec l’équipe encadrante permettent de revenir sur la genèse de cette expérience, et ses principes.

Animé·e·s par la conviction qu’une photographie plus consciente de ses effets peut rencontrer une sociologie attentive à la dimension visuelle de ses objets, nous souhaitons rendre compte d’une démarche dont la finalité est aussi de renouer avec les lieux, les moments et les personnes qui les habitent.

https://laboutiquevu.com/fr/home/818-pour-une-alliance-entre-photographe-et-sciences-sociales.html


---

États d’Urgence n°2




« Urgence sociale, urgence écologique, urgence humanitaire, il y a urgence et nous ne voulons pas être de simples spectateurs, de simples illustrateurs. Comme de nombreux autres photographes et journalistes, nous osons encore croire que les métiers de journaliste ou de photographe ne doivent pas être de simples caisses de résonance d’une actualité dont nous serions soustraits. »

États d’urgence regroupe six professionnel·le·s de la photographie sociale. Immergés au cœur des mobilisations et des grands enjeux contemporains, ils posent sur l’actualité un regard loin de tout sensationnalisme et témoignent des tas d’urgences que traverse la France : mouvement social, crise migratoire, violence d’État, écologie... Pour voir autrement le monde qui nous entoure.


160 pages 
Parution : 22 novembre 2018
ISBN physique : 978-2-37729-058-1
Éditions Libertalia

https://editionslibertalia.com/catalogue/hors-collection/revue-etats-d-urgence-numero-2


---

Grand Wild n°2 : Grand froid



Grand Froid raconte la traversée des Alpes par des hommes et des femmes qui ont fui leur pays. Originaires notamment d’Afrique de l’Ouest et d’Afghanistan, ils rejoignent la France depuis l’Italie par les cols du Montgenèvre et de l’Echelle (Hautes-Alpes).
En 2018, la photographe Rose Lecat et le journaliste Maxime Brousse ont rencontré certains d’entre eux, à Clavière (Italie) et à Briançon (France).

Grand Froid, c’est un refuge abandonné dans les Alpes ; une traversée militante au grand jour et une, clandestine, de nuit ; un camp de tentes à Paris : quatre moments qui illustrent le « parcours migratoire » entrepris par des milliers de personnes l’année dernière. Grand Froid, c’est une affiche 44x64, deux cartes postales et un texte, en anglais.




© Rose Lecat - Tous droits réservés